Thème 2017

Dans le cadre de la 28ème édition, nous avons choisi d’aborder le thème :

« Les bonheurs des petits riens »

Derrière cette notion de « petits rien » nous pensons aux interactions avec les enfants au moment du repas, du bain, du coucher mais aussi à l’occasion de la promenade ou durant les temps de jeu. Ces moments là sont précieux dès lors qu’on les vit en pleine conscience. Ils permettent des temps partagés enfant parent d’une grande richesse. Ils offrent une multitude d’occasions d’échanger, de découvrir, de ressentir. Ils sont le socle sur lequel l’enfant va se forger, s’ouvrir à lui-même et au monde.

Au travers de ce festival nous proposons de prendre le temps. Les espaces animés par les associations participantes nous invitent à une pause pour faire avec nos enfants des activités simples mais ho combien riches de sens.. Ainsi ce thème « le bonheur des petits riens » remet au centre l’importance d’une relation de qualité avec l’enfant. 

Ce bonheur est à la portée de tous dès lors que l’on s’émerveille de voir grandir ce bébé qui se construit pas à pas pour passer de petit d’homme à petit homme. Ce thème sera l’occasion pour les associations et structures participantes de mettre l’accent sur des choses simples à mettre en oeuvre au quotidien. L’un des enjeux sera de mettre en évidence qu’être pleinement à ce que l’on fait avec l’enfant ne prend pas forcément plus de temps et peut même en faire gagner par la suite. En effet prendre du temps avec l’enfant en préservant la qualité de la relation, permet de remplir son « réservoir affectif ». Lorsque son réservoir est comblé l’enfant se sent en sécurité affective, il est alors plus calme et coopératif. Il acquiert plus de patience et une plus grande capacité à investir d’autres champs d’intérêts et à agir en autonomie.

Nous avons coutume de dire que « L’humanité se doit de donner à l’enfant le meilleur d’elle-même ». Ce meilleur commence dans la relation de qualité que l’enfant va tisser dès la naissance avec l’adulte qui prendra soin de lui et les temps de vie quotidienne sont un terreau merveilleux pour la laisser s’exprimer.

C’est dans les petites joies de tous les jours que se niche le bonheur

Bonne promenade